Protéger son application mobile, nécessitée ou non ?

Protéger son application mobile, nécessitée ou non ?

Lorsqu’on a passé de longs mois à travailler sur une application mobile, la prochaine étape consiste logiquement à la lancer sur marché ! Avec 48 milliards d’applications téléchargées sur Google Play et 50 milliards sur l’App Store, un petit point sur la protection des applications mobile s’impose. Toutes les réponses dans cet article.

Que peut-on protéger d’une application mobile ?

Plusieurs aspects des applications sont protégés et protégeables selon la loi :

  • Le contenu des bases de données
  • L’interface graphique
  • Le code source

Les interfaces graphiques et le code source des applications sont protégés par le droit d’auteur et/ou les dessins et modèles. Les contenus des bases de données sont quant à eux protégés par le droit spécifique des producteurs de base de données.

Comment protéger son application mobile ?

En ce qui concerne ces trois aspects de la protection d’une application mobile, le créateur n’a aucune démarche supplémentaire à effectuer pour faire valoir son droit d’auteur. Il faut cependant veiller à assurer ses arrières. Bien que le simple fait de créer l’application et les éléments qui la compose octroie les droits d’auteur ou les droits de producteurs de bases de données … En cas de litiges avec un partenaire ou un client, vous devrez être en mesure d’apporter des preuves devant une cour de justice.

Il existe plusieurs preuves recevables par une cour de justice :

  • Procès-verbaux d’enregistrement d’Huissiers de Justice pour l’Europe
  • Dépôt d’un copyright pour les États-Unis et la Chine
  • Se rapprocher de l’agence de protection des programmes (APP)
  • Dépôt d’un brevet si l’application possède une véritable nouveauté, notamment technique

Un brevet peut avoir une portée de protection plus large que celle du droit d’auteur. En effet, le brevet protège une combinaison de caractéristiques techniques permettant de résoudre un problème technique, l’expression de cette combinaison de caractéristiques étant généralisée de façon à couvrir différents modes de mise en œuvre.

Vais-je perdre mes droits lorsque j’héberge mon application sur un store ?

La réponse est non ! Le référencement de l’application sur une plateforme ne vous fera pas perdre vos droits d’auteur. Quel que soit le business model du store, en aucun cas ces derniers peuvent vous retirez vos droits d’auteur.

Puis-je céder mes droits d’auteur sur une application mobile ?

Oui, il est tout à fait possible de céder vos droits d’auteur. Notez que dans le cas d’une création d’application sur mesure, vous pourrez céder totalement ou partiellement vos droits. Cette cession doit évidemment être compensée financièrement. Sachez également que vous n’êtes absolument pas obligé de céder vos droits d’auteur même dans le cadre d’un développement sur mesure. C’est à vous de décider !

Pour ne prendre aucun risque, vous pouvez déposer tous vos fichiers relatifs à l’application sur le site Filecys.fr. Une fois vos fichiers déposés, vous aurez alors une preuve de paternité et d’antériorité. Si vous avez un litige, un huissier de justice se chargera de réaliser un constat qui sera valable devant une cour de justice. En cas de doute, vous pouvez également vous faire conseiller par un avocat spécialisé .

La protection des créations est une notion qui doit impérativement faire partie des étapes de la création. Si votre application n’est pas complètement protégée, vous risquez de perdre la main sur cette dernière face à des clients et/ou partenaires peu scrupuleux.

Photo by Rami Al-zayat on Unsplash

Filecys, protège vos créations (idée d'entreprise, musique, logiciel, logo, etc.)

Le service FILECYS est un service mis à disposition des particuliers, des professionnels, des personnes morales de droit public et de droit privé. Il permet aux utilisateurs de déposer des documents électroniques dans un espace de stockage personnel et sécurisé. Vous avez écrit une chanson, vous avez eu une idée, vous avez réalisé une recherche scientifique, technique, aucune formalité n’est nécessaire pour bénéficier du droit d’auteur. Mais, en cas de problème ou d’incident, il faut être en mesure de prouver qu’on en est bien l’auteur et pouvoir dater votre création. En cas de problème, faites-les constater par un huissier de justice !

Découvrez Filecys !

Navigation

CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE

44 rue Douai
75009 PARIS

contact (@)filecys.fr


© 2018 Filecys - Tous droits réservés